Droit relatif au indemnisation du préjudice corporel, économique et professionnel

Victime d’accident, d’agression vous souhaitez obtenir une réparation de tous les dommages subis: blessures corporelles et psychiques, perte de revenus, préjudice économique, impact sur la vie familiale et dans la vie quotidienne dont les loisirs.

La demande d’indemnisation est présentée au responsable  du dommage, à sa compagnie d’assurance et en l’absence d’assurance  auprès d’organismes se substituant aux assurances (FGAO CIVI, SARVI…).

Plusieurs étapes sont à envisager :

L’expertise médicale est nécessaire chaque fois qu’il faudra évaluer précisément les conséquences de l’accident ou de l’agression sur la victime. L’expertise médicale est donc décisive dans le processus d’indemnisation du préjudice.
Le médecin expert peut être choisi peut être désigné d’un commun accord entre les parties ou désigné par un tribunal.
L’expert médical va déterminer l’ensemble des préjudices que la victime a subi, qu’ils soient temporaires, ou permanents, économiques  ou personnels (souffrances endurées, préjudice esthétique ou d’agrément etc..).
L’expertise médicale doit être préparée très minutieusement par chacune des parties, victime et assureur, chaque partie assistée d’un avocat et d’un médecin conseil, ce dernier disposant des compétences médicales nécessaires.
D’une manière générale, le montant des indemnisations dépend de la gravité des dommages subis et des justificatifs fournis. L’assistance d’un avocat pour la préparation du dossier à remettre au médecin expert et la réunion d’éléments permettant d’obtenir la reconnaissance de certains postes de préjudice est primordiale.

L’expertise médicale doit être préparée très sérieusement par la victime et ses conseils, avocat et médecin-conseil, ce dernier disposant seul des compétences médicales nécessaires.

D’une manière générale, le montant des indemnisations dépend de la gravité des dommages subis et des justificatifs fournis. L’assistance de votre avocat pour la préparation du dossier à remettre au médecin expert et la réunion d’éléments permettant d’obtenir la reconnaissance de certains postes de préjudice est primordiale.